Nouveau look pour bureau vintage

Aujourd’hui, je vous montre le petit bureau d’enfant vintage chiné tout récemment sur Le Bon Coin, à qui je viens d’offrir un lifting…
Il faut quand même que je vous dise que ce bureau est directement lié à une prise de conscience douloureuse : ma fille grandit plus vite que je ne l’avais imaginé !

Grue origami Maison du monde

Il y a quelques semaines, Lison, qui venait de fêter ses 8 ans, m’annonçait sans ménagement qu’elle ne voulait plus de sa petite cuisinière, ni de son lit pour poupées, étant trop grande pour ce genre de jeux. Le choc. Première réaction de ma part : le déni. « Quoi ???? Mais non ! C’est pas possible ! Je te dis que tu y joues encore, je le sais ! Hors de question ! » Et puis comme souvent, une fois le tremblement de terre passé, j’ai réalisé que oui, à 8 ans, on est déjà une petite grande. Même si je n’ai pas vu le temps passer. Même si pour moi, Lison restera un bébé. #lesparentscomprendront

On casse tout ! #3

Les planchers s’allègent peu à peu, et on passe au rez-de-chaussée. Pour rappel, c’est là qu’on trouvait la cuisine, la salle de restaurant, et l’élément central de la pizzeria… le four à bois !

Nous avons tout cassé. Même le four. Mais nous lui avons réservé une fin de vie heureuse, une dernière apothéose, un ultime moment de gloire, en organisant, avant de lancer la démolition, une petit fête nommée « la dernière pizza ». Notre ami italien Paolo s’est chargé de rallumer le four et de préparer les pizzas, qu’on a partagées avec plein de copains. Copains qui ont pu, parce qu’on les a forcés de bon cœur, se porter volontaires pour donner un coup de main ultérieur ! Je l’ai déjà dit, mais… qu’ils en soient remerciés !

Les derniers moments du four…

On casse tout ! #2

Le deuxième étage démoli, nous sommes passés au premier. Ici, comme au dernier niveau, de nombreuses cloisons sont tombées. Le lattis plâtre a disparu aussi et une énorme dalle, où l’on trouvait une salle de bain, a donné un peu de fil à retordre à nos démolisseurs… Mais un bon perforateur, de la patience et des muscles en sont venus à bout !

On casse tout ! #1

Avant de lancer les travaux de réhabilitation de la maison Pan-Pan, il nous fallait faire place nette : nous avons donc consacré une partie de l’été et de l’automne à démolir les trois niveaux de la maison.

Enfin, je dis nous… ayant été rapidement interdite de coups de masse pour cause de bébé en fabrication, j’ai seulement assuré le service restauration pour les nombreux amis qui ont donné de leur temps et de leurs muscles pour nous aider. Si certains ont apprécié le défoulement qu’apporte l’abattage de cloisons, d’autres ont eu moins de chance en se chargeant de porter radiateurs en fonte ou gravats… qu’ils soient en tout cas tous remerciés !